Les conditions pour devenir chauffeur poids lourd

Un chauffeur poids lourd est autrement connu sous les appellations chauffeur routier ou conducteur routier. Ainsi, c’est un professionnel en matière de conduite d’un véhicule de type camion porteur, traceur avec semi-remorque ou camion benne. Il a pour tâche de transporter des marchandises allant d’un endroit pour arriver à un autre, dans un délai précis.

Les missions du conducteur routier

Le chauffeur routier s’engage à plusieurs missions. D’abord, il doit préparer son véhicule, l’entretenir et faire plusieurs vérifications avant et après le départ. Ensuite, il devra faire le chargement ou le déchargement ainsi que le contrôle du déroulement des procédures. Ainsi, il se doit de remplir les documents administratifs tels que les bordereaux de livraison, les factures et les formalités douanières. Enfin, il est essentiel qu’il tienne à jour son carnet de bord.

Les conditions de travail du conducteur routier

Essentiellement, un conducteur routier conduit la nuit. Aussi, il est engagé pour travailler même le week-end et les jours fériés. Dans ce cas, il est évident qu’il ne pourra pas rester plus de quelques jours à un endroit fixe. En effet, à cause de l’éloignement fréquent du domicile, cela peut causer des impacts sur sa vie personnelle. Par ailleurs, il est aussi à noter que le chauffeur poids lourd peut parfois être amené à rouler, même dans des conditions météorologiques difficiles.

Les prérequis et la formation à suivre

Devenir chauffeur poids lourd demande des prérequis. Premièrement, il faut être titulaire d’un permis B. Deuxièmement, il faut avoir des aptitudes médicales. Et troisièmement, il est important de maîtriser des connaissances en technologie.
Entrer dans ce domaine ne demande pas vraiment un diplôme à échelle élevée. Toutefois, pour pouvoir exceller dans la profession et pour pouvoir accéder facilement à un poste dans une entreprise, il existe des formations disponibles comme la formation initiale minimale obligatoire ou FIMO.